Selon l'étude réalisée par le cabinet Boston Consulting Group, Internet est devenu le deuxième secteur de l'économie britannique à générer le plus de richesses. S’il se classe juste après l’indétrônable finance, le Net est désormais meilleur contributeur que la construction et les transports.
Selon ses recherches, la toile britannique aurait généré en 2009 plus de 115 milliards d'euros, soit 7,2% du produit intérieur brut (PIB), notamment grâce au e-commerce. Et si la tendance se poursuit, le Web devrait représenter 10% du PIB du Royaume-Uni d’ici 2015.



Source : www.nouvo.ch
Télécharger l'étude (PDF)

Publié dans : e-commecrce Tags : e-commerce  
 
© Copyright 2000-10 | Création de sites Internet - Broadband & multimedia | Webmaster: www.combe.ch